3 Conseils pour la rédaction web – by Miss Seo Girl

L’objet de cet article n’est pas nouveau ! Je pense que le sujet a déjà été traité sur la toile de nombreuses fois ! Malgré tout, une petite piqure de rappel concernant les bases de la rédaction pour le web ne peut pas faire de mal ! En tout cas – je ne le pense pas ! Dans ce billet, je vais vous donner 3 conseils pour bien rédiger pour le web !

Merci à Victor de m’avoir invité à écrire sur son blog ! Même si j’ai pris beaucoup de retard (eh, oui, l’invitation date du 9 août, lors de la publication de son article Écrire pour le web : toute une histoire …) je suis quand même contente d’apporter enfin ma petite touche féminine sur ce blog 100% mâle !

Conseil n°1 : Écrivez pour les humains

Alexandra Si nous passons du temps à écrire un article pour un blog, c’est parce que nous souhaitons informer, donner un conseil, expliquer un sujet, montrer une expertise … Les objectifs sont nombreux et différents au cas par cas ! Par contre, ce qui est valable pour tous les rédacteurs, c’est que nous souhaitons que nos articles soient lus, aimés, commentés et partagés sur les médias et les réseaux sociaux ! Google ne sais pas faire ça ! Vos lecteurs si !

Gardez donc à l’esprit que l’on écrit d’abord pour les humains ! Si vos lecteurs apprécient vos contenus, ils seront fidèles à votre blog et reviendront régulièrement pour lire vos nouveaux billets ! S’ils trouvent intéressants vos articles, ils vont les relayer sur les réseaux sociaux, les +er, les tweet-er, les aimer, les commenter, les recommander… Toutes ses actions vont donner à votre article de la «réputation », critère qui va énormément compter pour les moteurs de recherche, dont Google, notre deuxième cible !

Vous savez maintenant, votre première cible ce sont vos lecteurs, vous écrivez pour les humains, Google aimera d’autant plus !

Conseil n° 2 : Assurez-vous que votre texte plaît également à Google

Vous avez fini de rédiger votre article ! Une relecture s’impose maintenant afin d’optimiser l’article pour plaire également à notre deuxième cible : les moteurs de recherche !Que faut-il faire ?

Choisir et intégrer des mots clefs

On va intégrer des mots clefs qui vont servir à Google pour comprendre le sujet de l’article – une astuce consiste à réaliser sa liste de mots clefs avant la rédaction de l’article et de la lire deux ou trois fois pour se l’approprier ! Les mots clefs viendront naturellement dans la rédaction web ! Attention de ne pas exagérer avec les mots clefs ! SI vous devez le faire, utilisez plutôt des expressions sémantiquement proches, des synonymes, …

Structurer le contenu

On soigne le titre, les sous-titres, on rédige des paragraphes courts avec une idée explicite, on utilise la liste à puces, on fait des emphases sur les parties importantes (gras, surlignage, mise en couleur)…

Si votre article est long, on peut sectionner les paragraphes en sections en utilisant les hn en guise de sous-titres. Pour vos lecteurs ça sera plus agréable à lire et pour vous c’est l’occasion de glisser quelques mots clefs ! J

L’internaute ne lit pas de façon linéaire, sa lecture est plutôt une lecture de « survol »… Il faut leur faciliter la lecture avec une mise en page d’une bonne structure.

Sur internet, les lecteurs survolent donc l’information, à nous de faire en sorte de capter son attention et de lui donner l’envie de lire jusqu’au bout ! Soyez naturel, allez à l’essentiel, structurez votre contenu !

Optimiser la page web de l’article

Votre article est bien structuré et bien optimisé pour le référencement, n’oubliez pas d’optimiser également la page web dont il fait partie. Je pense ici aux éléments comme les métadonnées, les balises title et description, l’adresse URL, l’attribut ALT des images ainsi que les liens présents dans votre article.

Rédaction web

Conseil n° 3 : Relisez vos textes

Vous avez maintenant rédigé un article qui s’adresse à vos lecteurs et qui est bien optimisé pour le référencement. Autre chose importante c’est d’offrir à vos lecteurs un article propre, sans fautes d’orthographes ! Celles-ci nuiront à votre crédibilité !

Quand vous êtes en train de taper votre texte, les idées s’enchaînent, les erreurs et les fautes d’orthographe peuvent se glisser !

C’est pour cette raison qu’il est important de relire son texte, une, voir deux fois! Faites le à haute voix cela vous permettra de sentir la fluidité du texte, de voir les éventuelles répétitions, de détecter les phrases trop longues et bien évidemment de trouver et de corriger les fautes d’orthographe !

Voilà, vous avez maintenant quelques conseils pour rédiger un article « naturel » pour vos lecteurs et également optimisé pour les moteurs de recherche !  Si vous voulez approfondir le sujet, je vous conseille de lire mes autres articles sur le web writing :

Rédigé par Victor Lerat

Consultant SEO Freelance depuis peu, j'ai testé l'agence durant trois années. J'ai aimé et beaucoup appris mais je suis parti. Aujourd'hui, j'accompagne des clients en référencement mais pas que ...

  • raglady 15 octobre 2012 at 20:25

    C’est vrai qu’on a tendances à oublier ces fondamentaux, j’ai carrément foutu en l’air un blog à cause des écrit non ciblé pour les humains, snif.

  • Victor Lerat 15 octobre 2012 at 20:36

    Le plus fondamentale étant déjà de produire du contenu, 80% des sites (voir plus) n’en n’ont pas. =D

  • Jesse 15 octobre 2012 at 21:50

    « Conseil n° 3 : Relisez vos textes »

    Quelques lignes plus bas…

    « Les éventuelles répétions » :p

    Pardon, c’était trop tentant 😉 (mais ça prouve que j’ai lu l’article ! Et il est très bien au passage !)

  • Cédric DEBACQ@Infographiste Lyon 16 octobre 2012 at 06:59

    Jesse ma devancé au sujet de la petite faute de frappe qui apparait dans le paragraphe des fautes :) malgré tout cela ne décrédibilise pas l’article de miss seo girl, qui nous donne le fil rouge pour construire notre contenu et nos futurs articles.

    Merci à toi Miss et Victor pour ce sujet très intéressant.
    Bonne journée
    Cédric

  • lereferenceur 16 octobre 2012 at 07:36

    Une bonne piqure de rappel.

    Exception pour les autoblog et MFA :)

  • Victor Lerat 16 octobre 2012 at 08:26

    C’est le mal les MFA et autoblog ça devrait même pas exister :)

  • www.web-geek.fr 16 octobre 2012 at 09:11

    Le principal est dis.
    Même si ça reste des conseils de base, l’appliquer est déjà une bonne chose :)

  • Miss Seo Girl 16 octobre 2012 at 09:49

    :) Oups ! Comme quoi … Il faudrait peut-être le faire relire par quelqu’un d’autre … Car quand on a le nez dedans ..:) Désolée …

    Victor, peux-tu corriger cette erreur s’il te plaît ?
    Et Jesse, merci d’avoir lu mon article en entier :)

  • Miss Seo Girl 16 octobre 2012 at 09:51

    Merci à toi Cédric d’avoir lu et commenté mon article !

  • Emile@Cuisine française 23 octobre 2012 at 12:55

    Personnellement quand j’écris je refais une relecture quelques heures après avoir écrit l’article( surtout quand il est long). Je sais pas si vous préconisez ce genre de méthodes?

  • Alex @centre d'appels Tunisie 23 octobre 2012 at 22:00

    Il faut toujours des petits rappels, on voulant trop plaire aux robots ou aux humains on oublie des fois de plaire aux deux en même temps ..

  • Béglin 1 novembre 2012 at 19:24

    Merci pour ces conseils simples et précis. Je suis une bloggeuse débutante qui fait beaucoup (trop) attention à chaque fois qu’elle écrit un article. Avec ce pense-bête, j’arrêterai de me dire à chaque fois « j’ai du oublié un truc » avant de poster!

  • ab strom 14 novembre 2012 at 16:23

    merci pour les conseils
    bonne continuation

  • ecodrop green 20 novembre 2012 at 18:17

    le plus important c’est le contenu donc il faut penser a mieux choisir les expressions
    merci pour l’article…

  • Annuaire Amerloc 22 novembre 2012 at 01:03

    Beaucoup de blogs sont bidons dans le sens ou c’est juste pour le moteur de recherche par défaut.
    Créer du contenu c’est un métier et un savoir faire.
    Un livre intéressant pour ceux qui veulent êtres performants : Bien rédiger pour le Web de Isabelle Canivet, je n’inclue pas un lien on va croire que c’est du spam !

  • Victor Lerat 22 novembre 2012 at 01:04

    Tu pouvais mettre le lien car c’est en effet un très bel ouvrage que je n’ai malheureusement pas encore lu mais que l’on ma fortement conseillé.

  • patch detox 6 décembre 2012 at 12:59

    il faut d’abord penser au titre d’abord pour pousser les lecteurs a lire votre article

  • Déco noël 7 décembre 2012 at 08:56

    Quand on écrit pour apporter quelques choses de neuves à votre site,cela peut booster votre crédibilité aux yeux des moteurs de recherches!je dirais que pour attirer des visiteurs « sérieux », il faut mettre du contenu sérieux.

  • Résiliation assurance auto 7 décembre 2012 at 17:27

    Pöur bien rédiger pour le web je me lance de ma part pour quelques points.La première chose est que vous devez penser au moins à deux idées si les mots clés et le titre ne s’accordent pas. En ayant deux idées en tête, vous serez capable de mélanger le flux du contenu que vous écrivez. La rédaction SEO ne devrait pas manquer de la cohérence du contenu de l’article, il est donc très important de faire la combinaison de deux idées afin d’éviter un manque de cohérence. Deuxièmement, vous devez choisir des mots de liaison pour être un pont de compréhension entre les deux idées. Étant donné que les idées devraient s’accorder et aient une corrélation, il vous sera plus facile de les mélanger. La prochaine chose à faire est de contextualité les mots-clés dans le contexte de la phrase que vous avez formulée. Vous devez ensuite contextualité la phrase dans le paragraphe et enfin tout l’article que vous avez structuré. Le processus de rédaction de contenu SEO est un processus créatif qui devrait utiliser votre imagination et aussi l’intelligence pour faire une bonne cohérence entre les phrases. Ainsi, la dernière chose à faire est de réévaluer votre rédaction.

  • Paul 12 décembre 2012 at 14:32

    Super touche féminin venant de toi pour un débutant comme moi.car moi j’ai l’habitude de ne lire ma rédaction qu’une seule fois et je suis toujours amener à rééditer une fois en ligne. C’est un peu gosse mais ton article incite et conseil d’y mettre tout son âme en écrivant un article quelque se soit je pense (pour les humaines et pour GG après).

  • solution logicielle logistique 13 décembre 2012 at 10:24

    Je commence à faire de la rédaction web depuis quelque mois et vos conseils vont surement m’être utiles dans mon travail. Je vous remercie infiniment pour cet excellent article bourré de précieuses astuces et bonne continuation.

  • referencement site web 1 février 2013 at 08:36

    Merci pour le petit résumé.
    Chacun a sa méthode pour bien écrire un article mais l’unique chose à ne pas oublier c’est qu’il faut toujours se mettre à la place du lecteur.

  • site internet nice 11 avril 2013 at 22:41

    Il est vrai que la guerre du SEO est tellement présente, que bien souvent les auteurs oublient que les articles sont pour les internautes…. Merci pour ce rappel :)

  • solange@mutuelle sante 15 avril 2013 at 17:35

    merci pour les conseils, moi je publiais mes articles au feeling, mais je me focalisais plutot à satisfaire les internautes. mon probléme c’est que je ne maitrise pas trop bien les balises

  • Philippe de Auto Collection 29 mai 2013 at 13:50

    En étant un tantinet impertinent j’ajouterai qu’il faut en premier lieu apporter du contenu. Je lis des dizaines de blogs, des centaines de billets et chaque jour je tombe sur des billets qui enfoncent des portes ouvertes, genre « Parce qu’une chambre d’hôtel est un lieu où l’on doit pouvoir avant tout bien dormir et se sentir au calme » ou « Être soucieux de l’avenir de nos enfants, c’est adopter tout de suite de comportements plus responsables, y compris dans la manière de les entourer et de les éduquer. »
    Il y a des auteurs qui ont une faculté à remplir des pages sans rien dire, sans rien apporter à leur lecteur. Le moteur de recherche pourra éventuellement être dupé, mais pas le lecteur…

  • rédacteur web 30 juin 2013 at 15:38

    Bonjour,

    Merci pour cette excellente synthèse.

    Vivement le web sémantique afin que les « bon » rédacteurs puissent réellement être récompensés. Avec le web sémantique, il n’y a plus besoin d’optimiser les articles ET pour les lecteurs ET pour les moteurs car la méthode évaluation des articles par les moteurs de recherche se rapprocheront sensiblement de celle utilisée par les humains.

  • bonus bwin 24 juillet 2013 at 20:32

    Excellent blog, merci pour ces conseils très utiles

  • Joelesign 31 juillet 2014 at 11:54

    Très intéressant, merci pour ces conseils utiles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Victor Lerat

Victor Lerat - Consultant SEO

Consultant SEO à Nantes, je forme et conseille une clientèle qui souhaite développer une activité sur le web. En parallèle, je développe mes propres sites web.

S’inscrire à la newsletter